Warning: Use of undefined constant oui - assumed 'oui' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /customers/a/3/0/rasquinet.be/httpd.www/logitheque2/tmp/cache/skel/html_40e1dc639b7eb63ee7dd649f269ab957.php on line 462 Warning: Use of undefined constant oui - assumed 'oui' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /customers/a/3/0/rasquinet.be/httpd.www/logitheque2/tmp/cache/skel/html_40e1dc639b7eb63ee7dd649f269ab957.php on line 462 Warning: Parameter 1 to f_queue() expected to be a reference, value given in /customers/a/3/0/rasquinet.be/httpd.www/logitheque2/ecrire/inc/utils.php on line 196 Lettre ouverte de Larry Flynt contre l'exécution de son agresseur - [Le petit site de Jurgen Izltot]
Le petit site de Jurgen Izltot
Persönykoné, Persönlely !

De constats sociétaux en série de questions informulées le citoyen Lambda, regardant le monde qui l’entoure se doit de s’interroger en termes simples et courant. Chercherons-nous nous des réponses aux équations qui nous concernent et, nous focalisant sur l’étude de tel ou tel thème, sommes-nous libres acteurs de notre société ?

Quoiqu’il en soit, une autre réponse à la question pourrait être : s’il n’y a rien, et bien il nous reste la télé à qui, acteurs passifs quoiqu’on en dise, nous offrons volontiers une obole non négligeable en remerciement du remplissage de la vacuité du temps qui passe et de la paix sociale qu’elle apporte...
... mais ce serait bien dommage d’en arriver à cette conclusion.
Jurgen Izltot, Tournai, 2007

Lettre ouverte de Larry Flynt contre l’exécution de son agresseur
Article mis en ligne le 19 octobre 2013

par Philippe Rasquinet
logo imprimer
Enregistrer au format PDF
Licence : CC by-nc-nd

Lettre ouverte de Larry Flynt contre l’exécution de son agresseur : Tel que je le vois, la seule motivation derrière la peine de mort est la vengeance, pas la justice, et je crois fermement qu’un gouvernement qui interdit de tuer à ces citoyens ne devrait pas s’affairer à tuer des gens lui même

JPEG - 259.6 ko
Larry Flynt
Version originaleTraduction libre
Joseph Paul Franklin, who has confessed to shooting Flynt in 1978 and been convicted in a series of racially motivated murders, is set for execution in Missouri in November. Flynt writes for THR, Joseph Paul Franklin, qui a avoué avoir tiré sur Flynt en 1978 et a été reconnu coupable d’une série de crimes à motivation raciste, est sur le point d’être exécuté en novembre dans le Missouri Flynet écrit pour " the Hollywood reporter"
"I have every reason to be overjoyed with that decision, but I am anything but." j’ai toutes les raisons d’ếtre réjoui de cette décision,mais Je suis tout sauf ça.
On March 6, 1978, as I stood on the steps of the Georgia courthouse where I was fighting obscenity charges, a series of gunshots rang out. I remember nothing that happened after that until I woke up in the intensive care unit. The damage to my central nervous system was severe, and it took several weeks before doctors could stabilize me. From then on, I was paralyzed from the waist   down, and have been confined to a wheelchair   ever since. le 6 mars 1978 alors que je me rendais à la cours de Géorgie pour me défendre de crime d’obscénité ( ?) une série de coup de feu éclata. je ne me souvient de rien avant le moment où je me suis réveillé dans l’unité de soins intensifs. les dégâts à mon système nerveux central étaient graves et il a fallu des mois pour que les médecins me stabilisent. Depuis lors, je suis paralysé à partir de la taille et je suis en chaise roulante depuis lors
Years later, a white supremacist named Joseph Paul Franklin was arrested for shooting and killing an interracial couple. He soon began confessing to other crimes, and that’s when he admitted to having shot me. He said he’d targeted me because of a photo spread I ran in Hustler magazine featuring a black man and a white woman. He had bombed several synagogues. Des années plus tard un supremaciste blanc nommé Joseph Paul Franklin a été arrété pour avoir tiré et tué un couple interracial. il a vite avoué avoir commis d’autres crimes. c’est alors qu’il a avoué avoir tiré sur moi. Il a dit qu’il m’avait visé à cause d’une photo (que j’avais prise ?) où étaient mis en scène un noir avec une blanche. il a placé des bombes dans plusieurs synagogues
He had shot Vernon Jordan Jr., the civil rights activist. He hated blacks, he hated Jews, he hated all minorities. He went around the country committing all these crimes. I think somebody had to have been financing him, but nothing ever turned up on who that somebody may have been. il a tiré sur Vernon Jordan Jr., un activite des droits civils. il haïssait les noirs, il haïssait les juifs, il haïssait toutes les minorités. il allait partout dans le pays pour commettre tout ces crimes. je pense qu’il a été financé par quelqu’un mais on n’a jamais pu mettre en évidence qui cela pouvait être( ?)
In all the years since the shooting, I have never come face-to-face with Franklin. I would love an hour in a room with him and a pair of wire-cutters and pliers, so I could inflict the same damage on him that he inflicted on me. But, I do not want to kill him, nor do I want to see him die. Toutes ces années après le tir, je n’ai jamais été fce à face avec Franklin. j’aurais aimé être une heure avec lui et une paire de cisaille et une pince coupante, ainsi j’aurais pu lui infliger les mêmes dégâts que ceux qu’il m’a infligés. mais je ne veux veux pas le tuer et je ne veux pas qu’il meure
Supporters of capital punishment argue that it is a deterrent which prevents potential murderers from committing future crimes, but research has failed to provide a shred of valid scientific proof to that effect whatsoever. In 18th century England, pickpocketing was a capital offense. Once a week, crowds would gather in a public square to observe public hangings of convicted pickpockets, unaware that their own pockets were being emptied by thieves moving among them. That’s a true story, and, if you’re ever trying to convince somebody of why the death penalty is not a deterrent, that’s a good example. LEs tenant de la peine capitale argumentent que c’est un moyen de persuasion qui préviendrait ( dissuaderait ?) les assassin potentiels de commettre des meurtres. Dans l’Angleterre du 18ieme siècle, les pickpockets étaient punis de la peine capitale. Une fois par semaine, il y avais des spectateurs qui venaient dans une square voir les pendaisons publiques de pickpockets ignorants que leurs poches étaient vidées par des voleurs se baladant autour d’eux. C’est une histoire vraie et si vous essayez de convaincre quelqu’un que la peine capitale n’est pas dissuasive, c’est un bon exemple
As far as the severity of punishment is concerned, to me, a life spent in a 3-by-6-foot cell is far harsher   than the quick release of a lethal injection. And costs to the taxpayer ? Execution has been proven to be far more expensive for the state than a conviction of life without parole, due to the long and complex judicial process required for capital cases. pour autant que je sois concerné par la sévérité d’une peine, une vie entière dans une cellule de 3 pieds sur 6 est une peine bien plus dure qu’une fin(?) rapide par injection létale. Et que dire des coûts aux contribuables ? Il a été prouvé que l’ exécution était bien plus onéreuse que l’enfermement à vie sans possibilité de liberté sur parole (?), ce qui est du aux longues et coûteuses procédures requises dans les affaires de meurtre (?)
Franklin has been sentenced by the Missouri Supreme Court to death by legal injection on Nov. 20. I have every reason to be overjoyed with this decision, but I am not. I have had many years in this wheelchair   to think about this very topic. As I see it, the sole motivating factor behind the death penalty is vengeance, not justice, and I firmly believe that a government that forbids killing among its citizens should not be in the business of killing people itself. Franklin a été puni par la cours suprème du mMissouri à la peine de mort par injection létale le 20 nov 2013. j’ai toutes les raisons d’être réjoui par cette décision mais je ne le suis pas. j’ai eu toutes ces années pour réfléchir à ce sujet . Tel que je le vois, la seule motivation derrière la peine de mort est la vengeance, pas la justice, Et je crois fermement qu’un gouvernement qui interdit de tuer à ces citoyens ne devrait pas s’affairer à tuer des gens lui-même
P.S. :

traduction de certains mots grâce à http://dictionnaire.reverso.net/
un article de http://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph...


flèche Sur le web : Larry Flynt : Don’t Execute the Man Who Paralyzed Me (Guest Column)

La réponse est sur le chemin. - - Jurgen Izltot 2013

pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs pucesquelette puce



2012-2018 © Le petit site de Jurgen Izltot - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.81
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2 Hébergeur : One.com