Le petit site de Jurgen Izltot
Persönykoné, Persönlely !

De constats sociétaux en série de questions informulées le citoyen Lambda, regardant le monde qui l’entoure se doit de s’interroger en termes simples et courant. Chercherons-nous nous des réponses aux équations qui nous concernent et, nous focalisant sur l’étude de tel ou tel thème, sommes-nous libres acteurs de notre société ?

Quoiqu’il en soit, une autre réponse à la question pourrait être : s’il n’y a rien, et bien il nous reste la télé à qui, acteurs passifs quoiqu’on en dise, nous offrons volontiers une obole non négligeable en remerciement du remplissage de la vacuité du temps qui passe et de la paix sociale qu’elle apporte...
... mais ce serait bien dommage d’en arriver à cette conclusion.
Jurgen Izltot, Tournai, 2007

Comme une odeur de passé
Article mis en ligne le 22 octobre 2012
dernière modification le 15 août 2013

par Jurgen Izltot
logo imprimer
Enregistrer au format PDF
Licence : CC by-nc-nd

Dans l’indicible fragance d’une rêve
Fille de mon passé
elle vint et s’en alla
puis revint et s’installa

Elle interrogea ma solitude
Elle en dérangea la cadence
mima la prudente réserve
Elle exprima ses ardeurs
et contredit mes mâles exclamations
Elle ponctua mes interrogations d’un doigt accusateur

Elle me trahit mille fois
et mille fois je la retins

Mais je la connu tant
que je m’en vint à l’aimer
et quand un soir elle s’en alla
un peu
plus loin,
ma peur,
je crois bien qu’elle me manqua

Publié sur www.oniris.be le 15/01/07 -
603 caractères


Et Dieu Sema le blé, et Marc Lavoine

pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs pucesquelette puce



2012-2018 © Le petit site de Jurgen Izltot - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.81
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2 Hébergeur : One.com